Run Motion Coach Marathon de Chambéry : à bloc !

Tous sur le front du Marathon

Il aura fallu attendre plus de deux ans pour que nous puissions enfin organiser à nouveau le Marathon de Chambéry, ce samedi 2 octobre. On comptait plus de 600 partants, répartis entre semi et marathon, au départ de la Motte Servolex à 9h00. Sous une météo idyllique, ils ont parcouru les hauteurs du Tremblay, foulé la plage du Bourget, puis bifurqué directement sur la vélo route pour les « semis », ou alors longé la voie lacustre jusqu’à Aix pour les marathoniens, pour finalement tous rejoindre le parc du Verney dans le centre de Chambéry, dans une ambiance chaleureuse assurée par nos bénévoles.

Voir le reportage de Savoie News

Résultats sur le site du Marathon

Les membres du club étaient au four et au moulin, puisqu’en plus d’être à l’organisation aux quatre coins du parcours, ce n’est pas moins de 4 podiums dont 3 victoires qui on été remportés par nos… 4 coureurs alignés.

Mahamat Ali Hissein ouvrait le bal en gestion en 1h07’52 sur Semi. Sur la belle lancée de sa 2e place à Annecy la semaine précédente, et 4 semaines après sa 3e place sur les 10km d’Aix (29’54). Tout ça en pleine période d’entraînement.

Anne-Sophie Vittet maîtrisait la course féminine en 1h23 (record à 1h17), en plein lancement de sa prépa Marathon de Valence, sur une semaine à 120km…

Sur Marathon, Guillaume Adam, parti en 1h12 au semi (RP à 2h26), et toujours sur des bases de moins de 2h30 au 35-36e, remporte la course en 2h31, sans prépa spécifique, lui qui sortait de la CCC fin août. Tout comme son frangin Romain Adam qui bouclait le podium, 3e en 2h44 après une course toute en gestion, une semaine après le France de Trail Court.

Leurs résultats viennent récompenser le travail de l’ombre réalisé par toute l’équipe Go for It Running dans l’organisation de cet évènement. Un GRAND MERCI à toute la team et tous les bénévoles !

Les (autres) résultats du week-end : les filles à l’honneur

Dans le Cantal à Saint-Jacques-des-Blats, Clémentine Geoffray, une semaine après un France de Trail Court réussi (5e), remporte la course de sélection aux championnats du monde de course en montagne ! Elle devrait être de la partie avec l’équipe de France Trail/Montagne en Thaïlande en fin d’année.

Sur le Semi de Lyon, c’est une histoire rocambolesque qui a soufflé la victoire à Pauline Di Nicolantonio. Elle qui était invitée en tant que lauréate 2019, se voyait refuser l’accès au SAS élite (incroyable !). Elle réalisait le meilleur temps (à la puce) en 1h23, mais étant partie de derrière (sur une épreuve à plusieurs dizaines de milliers de participants NDLR), elle ne franchira par la ligne en tête, et se retrouve donc 2e de ce Semi de Lyon… en ayant réalisé le meilleur chrono. Un concours de circonstance incroyable qui n’enlève rien à sa belle perf.

On oublie pas notre Morgane Rousset, qui termine 63e des Foulées de Crossey sur le 11km, elle qui semble remotivée à mettre des dossards et à faire péter le chrono au Semi de Vénissieux.

Aussi, l’insatiable bagarreur Fabrice Varon bouclait le trail du Petit Saint Bernard (40k, 2300d+) en 38e position. Après un été chargé en compétitions diverses, et deux semaines après sa victoire au Trail de Paladru sur 30km, un lendemain de bénévolat au marathon, nul doute qu’il manquait un peu de fraîcheur.