Interview : Clémentine Geoffray

Interview : Clémentine Geoffray

L’univers du trail comporte tellement de facettes, de type d’épreuves, qu’il est parfois difficile de situer le niveau sportif d’un(e) athlète. Entre les championnats, les circuits privés et les courses médiatiques, on a parfois du mal à s’y retrouver, d’autant que certain(e)s en font tellement sur les réseaux sociaux qu’ils font passer les vrai(e)s champion(ne)s pour des illustres anonymes. Au milieu de tout ça, il y a les pratiquants d’une autre époque, les durs au mal de la course en montagne, discipline ô combien sélective, où de vrais costauds viennent battre le fer et mettent généralement tout le monde d’accord quand il s’agit d’affronter les « trailers » sur des épreuves plus longues.

C’est donc par l’ingratitude de la de course en montagne que Clémentine a fait ses armes  depuis ses 22 ans (elle en a 26), après 14 ans de kayak, sport à la culture de l’entraînement physique : « on courrait assez régulièrement l’hiver pour le foncier et même pour préparer les tests de listes jeunes (il fallait faire un 5000 mètres sur piste lors de ces tests par exemple) […] J’avais un peu le syndrome de la course à pied en moi depuis petite et j’ai encore plus apprécié l’effort en trail, sur les sentiers, je me suis dit que c’était fait pour moi ! »

Ses résultats parlent pour elle : Vice championne de France de Course de Montagne 2020, Vice championne de France de Trail Court 2018, 2 sélections en équipe de France (Montagne 2018, Trail 2019), 32e au France de Cross 2018. Solide.

Elle a récemment enchaîné une 6e place (décevante pour elle !) au France de Montagne (12/09) , puis a décidé de tenter le France de Trail Court (26/09) pour retrouver du plaisir. Elle termine 5e en individuelle, et remporte la médaille de bronze par équipe avec l’équipe Go for it Running. Petite interview de la souriante et humble Clémentine.

 

Salut Clem, tu étais sortie très déçue de ta 6e place au France de Montagne (12/09), est-ce que ça va mieux après ta 5e place en indiv et la 3e par équipe sur le France de Trail ?

Oui, beaucoup mieux ! J’étais très déçue de ma mauvaise gestion de course aux Frances de montagne, notamment de toutes les pensées négatives qui m’ont traversée et impactée durant la course.

Sur les Frances de trail, je suis partie plus détendue, connaissant mon niveau et celui des concurrentes du jour. Alors je suis partie à mon rythme. Je me suis bien bagarrée entre la 4ème, 5ème, 6ème et 7ème place pour finalement distancer certaines dans la bosse après le 15ème kilomètre. Et surtout pas, ou très peu, de pensées négatives que j’ai su gérer sans me laisser submerger.

Et la 3ème place par équipe, c’est vraiment une belle surprise et mine de rien, on s’accroche au chrono aussi pour ça pendant la course. C’était une bonne motivation pour tout donner !

 

Tu es parti à la bagarre où tu as laissé filé et géré à ta main ? 

Au départ, je ne me suis pas emballée en me disant que je reviendrai (si tout va bien) dans la seconde partie de course sur les filles qui sont un peu plus faibles, moins endurantes que moi. Pour le coup, cette stratégie s’est vérifiée car j’ai dépassé les filles avec qui j’étais au coude à coude autour du 15ème kilomètre. Par contre, j’ai laissé partir les autres devant. Sans regret pour cette fois car je ne voulais pas me mettre en surrégime et risquer de perdre pied en seconde partie de course. Cette gestion m’a permis de me rassurer sur ce que je sais faire. Maintenant, il faudrait essayer de dépasser un peu ce stade, prendre plus de risques pour grapiller du temps et des places !

 

Le parcours était plutôt roulant, c’était un avantage pour toi ou pas ?

Je ne pense pas au regard de la concurrence du jour (par exemple, Camille Chaigneau qui est arrivée 7ème a déjà signé un 34’30’’ sur 10 km) [NDLR :Clémentine a un record à 36’46, pour sa seule sortie officielle sur la distance]. Mais j’étais quand même préparée pour ce parcours. J’ai bien aimé le fait que les bosses n’étaient pas trop raides, ni trop longues. Ça me convenait bien je trouve. Sur les portions plates, je me sentais moins à l’aise à côté des autres.

 

Maintenant c’est quoi les objectifs de la saison ? 

Tout prochainement, ce samedi 2 octobre, je vais sur la dernière course qualificative pour les mondiaux de course en montagne. C’est à Saint Jacques des Blats dans le Cantal, un parcours de 12 km environ et 850 de D+/D-.

Sinon, j’aimerais participer au 10km de Vénissieux fin novembre, puis viendront les cross et pour la suite, on verra selon l’envie et les possibilités pour planifier quelque chose de sympa

 

De façon générale, tu t’estimes plutôt coureuse de montagne, traileuse, polyvalente ? 

De plus en plus polyvalente, avec un attrait nouveau pour la route et une âme de coureuse en montagne qu’il faut que je retrouve en mode « guerrière » ^^ !

 

Ton futur en course à pied c’est quoi : trail long ? Ultra ? Route ? 

Plutôt trail je pense ! Long j’aimerais beaucoup, ultra aussi mais je crains que mon corps ait du mal à s’acclimater. J’ai souvent mal aux genoux lorsque j’allonge trop les distances… à voir par la suite  !

 

Publié par goforitrunning dans Actualités
WE du 26 : Des perfs en route et en trail !

WE du 26 : Des perfs en route et en trail !

L’équipe Go for it était un peu partout ce week-end.

On commence par notre Mahamat Ali Hissein qui a sorti le grand jeu au 10km d’Annecy. Dans la tempête (c’est le mot !) avec un parcours pas évident et raccourci à 9,2km, il prend la deuxième place en 27’45 (30’15 au 10km… dans des conditions apocalyptiques) à la bagarre avec Gatien Airiau, une référence nationale (8’27 au 3000m steeple, 29’40 au 10km entre autres) et devançant aussi 4 autres protagonistes titulaires de record en 29’30 et des poussières ! Voir les résultats. Fraîchement invité au Meeting National du Tchad fin octobre, Mahamat va réaliser une prépa express pour la piste et tenter de réaliser le doublé 1500-5000 qui lui permettrai d’être sélectionné aux Championnats d’Afrique et aux Jeux Méditerranéens !! Dans la même course, Bruno Delaye jouait les papas-lièvres pour sa fille en 37’25. Sacré lièvre !

Sur les Championnats de France de Trail Court (Rouffach- Alsace), notre équipe prend la 3e place ! Quel plaisir de voir notre club sur un podium fédéral. Clémentine Geoffray (5e féminine), Damien JeanJean (26e), Romain Adam (39e), Thierry Lippi (41e), Simon Ollier (69e), composaient notre délégation. On notera aussi au passage… le titre de Champion de France M3 pour Thierry Lippi ! Voir les résultats complets

Et enfin au Marathon de Berlin, belle perf de Mickaël Haigneré qui termine en 2h41’35, pas très loin des 2h40 objectivés. Déception en revanche pour notre Alexandre Bolève, qui aura tenté le tout pour le tout avec une prépa risquée. Reparti de très loin en juillet, il aura tout tenté et espérait battre son record et passer sous les 2h40. La loi du marathon est impitoyable et il a eu tout le mérite de terminer coûte que coûte en 3h00 et des poussières.

Publié par goforitrunning dans Actualités
W-E du 19 et 12 Septembre

W-E du 19 et 12 Septembre

Ils sont de partout, et ils sont en forme

  • Le 12 septembre : Championnats de France de Course de montagne.

Clémentine Geoffray termine 6e, déçue de ne pas être à la bagarre pour le podium. Elle a déjà réalisé de meilleures places à ce niveau, mais sa perf plus que respectable réalisée dans un mauvais jour et face à une concurrence acharnée montre aussi sa régularité, et on espère qu’elle prendra une revanche le 26 septrembe pour les France de Trail Court en Alsace ! Sur la même course Pauline Di Nicolantonio, avec qui nous ne sommes jamais au bout de nos surprises, termine 14e… quand on connaît le contexte relevé des France de Montagne, « Paupau » nous hallucinera toujours d’autant qu’elle « n’aime pas tellement la côte » !

Sur la course homme, notre Simon « le Sim » Ollier a vécu un jour sans, loin de son niveau réel, à la 78e place. On ne lui fera pas l’injure de dire « il a eu le mérite de terminer » parce que le tempérament du bonhomme n’est pas de se trouver des excuses, et surtout de retourner au charbon !

  • 19 septembre : trio gagnant

Sur le Semi Marathon de la Foire de Savoie, Guillaume Adam l’emporte (comme en 2020) en 1h08’07 »… seulement 4 semaines après sa participation à la CCC !

Sur le Trail du Lac de Paladru, c’est son frangin Romain (lui aussi juste sorti de la CCC !) qui l’emporte sur le 14km 350D+ en 59′. Et pendant ce temps là sur le 29km 900d+ c’est notre insatiable Fabrice Varon qui remporte la mise en 2h09.

Pendant ce temps là, Anne-Sophie Vittet qui débute sa préparation Marathon de Valencia (5 décembre) avec objectif de passer sous les 2h45, remportait le titre par équipes de… Championne de France de Duathlon. Surtout, elle réalisait un énorme première course à pied, en passant les 5km à plus de 18km/h, prenant le lead devant des filles de top niveau !

  • Le W-E à venir : 26 septembre

Mahamat Ali Hissein sur le 10km d’Annecy, pour tenter de faire encore mieux que ses 29’53 réalisés début septembre à Aix-les-Bains (3e place).

Bruno Delaye aussi sur le 10km d’Annecy comme lièvre pou sa fille

Clémentine Geoffray et l’équipe de gars (Simon Ollier, Romain Adam,  Damien JeanJean, Thierry Lippi) sur le France de Trail court

Alexandre Bolève sur Marathon de Berlin pour aller chercher les 2h40

 

 

 

 

 

 

 

Publié par goforitrunning dans Actualités
Romain et Guillaume : retour sur la CCC

Romain et Guillaume : retour sur la CCC

Du haut de leurs 31 balais, les frères Adam font figure de coureurs expérimentés. Ceux qui naviguent sur les stades d’athlétisme ou parcourent les labours depuis une quinzaine d’années connaissaient surtout les jumeaux pour leurs belles foulées à faire languir n’importe quel pistard demi-fondeur. Et que dire des chronos de folie réalisés autant sur tartan que sur bitume.
Aujourd’hui , leur pratique très éclectique de la course à pied (trail, piste, route, trail) est complètement représentative du club.
Il y a deux semaines ils étaient engagés sur la CCC pour une première expérience sur ultra trail. Comme à leur habitude, c’est avec discrétion et humilité qu’ils ont abordé ce nouveau défi. On leur a laissé le temps de souffler un peu avant de les passer à l’interrogatoire…
Salut les gars, vous étiez sur la CCC il y a une grosse dizaine de jours, les cannes ont bien récupéré ? Et la tête ?
Guillaume : Étonnamment, j’ai très vite récupéré, plus de courbatures 3 jours après ! J’ai repris par du vélo 3 jours après la course pour aller travailler et la course à pied 7 jours après. C’était une belle expérience ce premier ultra et ça donne envie d’en refaire !
Romain : Pareil, les jambes ont rapidement récupéré. Mais j’ai fait attention à ne pas reprendre trop tôt et reprendre par des séances pas trop intenses. Et comme j’ai des objectifs en septembre – octobre, ça permet de me projeter sur d’autres objectifs, avant de faire une plus grosse coupure en novembre.
Dites-moi si je me trompe, mais pour moi, les frères Adam, c’est avant tout des qualités de relâchement et des grandes foulées de pistards… et on vous voit maintenant tenter l’expérience sur le trail, et même l’ultra-trail, est-ce que vous trouvez les qualités demandées par ces deux disciplines antinomiques ou plutôt complémentaires ? La transition n’est pas trop dure ?
Guillaume : Ahah c’est vrai que ce ne sont pas les mêmes qualités, sauf peut-être au niveau du relâchement où c’est la clé pour toutes les disciplines de la course à pied au final. Le plus dur au début est d’apprendre à marcher en trail, et mon point faible était avant tout la force en montée. Ca va de mieux en mieux à ce niveau là, et je me fais aussi plaisir à vélo, ski de fond et ski de rando alors que quand je faisais de la piste, je ne faisais que courir et de la musculation. Le trail et les sports de montagne me font découvrir des endroits magnifiques autour de chez nous !
Romain : C’est vrai que la période des 800-1500m semble lointaine. Mais qu’on court sur piste, route, cross ou trail, ça reste de la course à pied 😉 Et c’est toujours un moyen de repousser ses limites !
Notre force sur piste c’était le relâchement et la qualité de pied. En cross, il a fallu travailler la force pour pouvoir passer aussi en terrain boueux. Comme dit Guillaume, on a besoin tous les deux de travailler plus la force et l’endurance force en montée pour le trail.
Et du coup, cette saison c’est quoi les objectifs ? On vous revoit tenter les cross, la route, où vous comptez rester sur le trail ?
Guillaume : Cet automne, le principal objectif sera le RunMotion Coach Marathon de Chambéry ! C’est toujours spécial les courses à la maison, ça va être une belle course ! Puis la XXL Race sur 2 jours (110km) pour avoir les points pour l’UTMB 2022 et se décider en janvier si je fais l’UTMB l’an prochain !
Pour cet hiver, je ferai les cross et peut-être du 3000m en salle, à voir suivant les envies !
Romain : Cet automne ce sera pour moi France de trail et XXL Race, et une participation au RunMotion Coach Marathon de Chambéry car le parcours est grandiose. Je pense préparer un marathon en mars-avril 2022, à définir encore lequel ! J’aime bien varier les plaisirs, avec un marathon au printemps et/ou automne, et le trail l’été.
Vous avez créé en 2017 une appli d’entraînement qui cartonne : RunMotion Coach. En tant que chef d’entreprise, vous avez du temps pour vous entraîner ?
Guillaume : Quand j’étais sur la piste, je pouvais courir un peu plus de 100km par semaine et 10 entraînements par semaine. Là je suis content si je fais 6 entraînements par semaine, en course à pied ou sur d’autres sports, aujourd’hui je fais du sport pour me faire plaisir, et accrocher un dossard de temps en temps me motive toujours autant !
Romain : Plus que le temps, être chef d’entreprise c’est très prenant mentalement, donc il est parfois dur de trouver l’énergie pour se mettre « minable » sur des séances la semaine. Il faut donc gérer les séances intelligemment, et profiter des week-ends pour s’entraîner dur.
Et RunMotion Coach, en quelques mots, c’est quoi ?
Guillaume : RunMotion Coach est une application de coaching en course à pied, qui permet à chacun de progresser et de réussir ses objectifs en course à pied (compétition, bien-être…), aussi bien pour les débutants que les coureurs confirmés ! L’application créé un plan d’entraînement sur-mesure évolutif, et donne des conseils sur tous les aspects de l’entraînement. En 3 ans, nous avons plus de 200 000 utilisateurs de l’application. Je m’occupe en particulier de la partie technique et marketing.
Romain : Nous avions pas mal d’amis et collègues qui nous demandaient des conseils et plans d’entraînement pour progresser en course à pied. On a eu cette volonté de créer un service qui soit utile au plus grand nombre. Et notamment pour les coureurs qui ont besoin de flexibilité. La course à pied c’est aussi la liberté, on peut s’entraîner matin, midi ou soir. Et avec un entraînement personnalisé, c’est encore mieux !
Publié par goforitrunning dans Actualités
Une belle équipe sur le 10km d’Aix-les-Bains

Une belle équipe sur le 10km d’Aix-les-Bains

Le retour des compétitions fait du bien ! Et quand la course de rentrée se passe à domicile où presque, sur les 10km du Grand Lac organisés par nos voisins de l’As Aix-les-bains, c’est encore mieux !

6 athlètes du groupe étaient présent(e)s :

Chez les filles : Anne-Sophie Vittet et Clémentine Geoffray terminent 5e et 6e  en  36’03 et 36’47, toutes deux sans entraînement spécifique et avec la fatigue de leurs préparations respectives : marathon et course de montagne !  2 filles seulement au départ… mais ça déménage !

La perf du jour est réalisée par Mahamat Ali Hissein qui termine 3e en 29’53, avec une belle gestion de course et un finish dont il a le secret ! Un résultat à la hauteur de son talent et de son investissement. Officieusement, nous pouvons affirmer qu’il est le maçon le plus rapide de France, car oui, Mahamat travaille dur toute la semaine… et son dauphin au classement des coureurs-maçons n’est autre qu’un autre membre de l’équipe, Fabrice Varon, qui bat son record en 33’17 ! Il est ensuite suivi par Simon Ollier, 33’26, venu se décrasser à une semaine de son objectif : les championnats de France de Course en Montagne, et qui devrait rapidement exploser ce record. Le coach Lucas suit en 34′, déposé lâchement par ses poulains 😉 . Et pendant ce temps là Alex Bolève terminait au sprint dans la même seconde qu’Anne-so, incluant son 10km dans une sortie longue de prépa marathon de 33km… le pauvre !

Publié par goforitrunning dans Actualités
Reprise et organisation des entraînements

Reprise et organisation des entraînements

Si certains n’ont pas attendu la reprise des entraînements clubs pour « se la coller » comme on dit chez nous, il est néanmoins nécessaire de faire un point sur la reprises des entraînements officiels à partir du Mardi 31 août.

1er info importante : les entraînements auront lieu uniquement sur le site du Bourget-du-Lac cette saison, les Mardi et Jeudi à 18h30, et les Samedi (de façon optionnelle) à 10h30. Ils seront encadrés par Lucas.

2e info importante : les coureurs présents aux séances sont tenus légalement d’avoir le pass sanitaire, merci de votre compréhension.

On compte sur vous pour passer une belle saison, les objectifs sont nombreux et les athlètes déjà engagés sur de belles prépas !

 

Publié par goforitrunning dans Actualités
Simon « le Sim » en pleine bourre

Simon « le Sim » en pleine bourre

Petit focus sur un pilier du club, notre jeune Sim, athlète assidu et polyvalent, qui était sur ses terres à Valloire ce week-end, et où il avait décidé de marquer son territoire. Plutôt adepte des prises de risques et du « ça passe où ça casse », en plus d’avoir des cannes de feu, Simon a plutôt joué la carte de l’expérience pour remporter sur le même week-end le Trail du Lac vert (12km 500d+) et le Trail de la Pom-Pom (10km, 500 d+).

En pleine prépa pour les Championnats de France de Course de Montagne le 12 Septembre à Ancelles (PCA), Simon sera aussi présent au 10km d’Aix les Bains le 5 septembre, avec une délégation Go for it de qualité, pour tenter de tomber son record de 32’15 réalisés cette année… à l’entraînement.

Coureur forgé dans la montagne, Simon n’a pas hésité à jouer des coudes sur la piste cet été (ici son premier 3000m en 9’00).

Publié par goforitrunning dans Actualités
Championnats de France Elite – Anne-so 5e sur 3000m Steeple

Championnats de France Elite – Anne-so 5e sur 3000m Steeple

Le grand rendez-vous de l’athlétisme français avait lieu du 25 au 27 Juin à Angers.

Anne-Sophie a pris la 5e place en 10’10 dans un France de steeple particulièrement relevé remporté par Flavie Renouard en 9’46 (minimas pour les championnats d’Europe espoirs) devant Alexa Lemitre et Claire Palou (la grande favorite qui a flirté avec les minimas olympiques cet été en 9’31 !).

Sa régularité au top niveau français est à souligner : 5e en 2020, 6e en 2018, Vice Championne de France en 2017, 5e en 2016, 6e en 2015 !

Les résultats des France Elite

Publié par goforitrunning dans Actualités