Interview : Morgane Rousset

En vous apprêtant à découvrir l’interview d’une spécialiste du SEO et de l’inbound marketing* vous pensez sûrement lire un article visant à optimiser au maximum nos visites sur Google. Mais vous êtes à côté de la plaque, puisqu’on va juste vous présenter un membre essentiel du groupe en la personne de Morgane « Momo » Rousset. On va parler course à pied, et pis c’est tout. Si toutefois vous lisez des phrases choc et stéréotypées comme on en trouve dans les magazines de running  (telles que « courez moins pour progresser plus » ou « remportez le Marathon de Paris en courant 2 fois et demi par semaine ») c’est que le naturel sera revenu au galop et que dans toute la bienveillance qui la caractérise, notre Momo nationale aura tenté gentiment de booster un peu les visites de notre site sur lesquels les piètres articles du coach ratent piteusement de masquer les résultats indigestes du groupe d’entraînement… (Humour… les articles sont vachement bien).

Présentation de Morgane, un peu routarde, un peu traileuse, un peu « canicrosseuse », bref une pratiquante multifonction comme on les aime au club. 3h31 à battre sur marathon cette année… challenge ?

*Traduction simple pour les nuls, SEO = optimiser des sites internet pour qu’il soient mieux référencés par les moteurs de recherches. Inbound Marketing = faut pas trop m’en demandé quand même.

Salut Momo, en tant que spécialiste du référencement, tu choisirais quoi comme mots clés pour identifier le club ? 
Salut Lucas ! Eh bah écoute, si on veut du trafic qualifié, je dirai : club course à pied Chambéry, running Chambéry, club athlétisme… 
Mais si on veut faire transparaître l’esprit de notre club, je te conseille : VMA, fartlek, performance, loisir, humour, ambiance, raclette, séances qui piquent, beer mile, et « merci Benj » ! 
Bon, on va tout de suite parler de choses qui fâchent avant d’élucider de vrais sujets : un membre du club qui a souhaité garder l’anonymat, et avec qui, à fortiori, tu partages ta vie, va jusqu’à te définir comme « partisane du moindre effort ». Qu’est-ce que tu as à répondre à ça ? 
À partir de maintenant, on peut dire qu’il partageait ma vie… En même temps, je peux pas lui en vouloir, c’est un peu vrai. Si tu me donnes le choix entre 4 x 1000m ou 5 x 1000m, nul doute que je choisirais la première option ! Comme beaucoup, non ?
Mais à côté de ça, je suis capable de m’entraîner plusieurs fois par semaine, me lever tôt pour aller faire mes séances et m’inscrire aux différentes courses à saucisson du coin pour me bouger, alors ça va non ?
Puisque tu me retournes la question je dirais que tu es la râleuse motivée : tu râle par principe mais en fait t’aimes quand même te mettre des séances dans la poire !
Mais venons-en aux choses sérieuses : j’ai un peu de mal à te rentrer dans une case. Plutôt trail, route… canicross ? 
Je crois que j’aime tout, sauf le 10 km sur route et les cross ! Ce qui est cool avec la route, c’est qu’on peut être régulier et vraiment évaluer la progression ! C’est le semi-marathon qui est ma distance chouchou. 
Par contre, le trail permet de découvrir des paysages de fou, protéger son corps des impacts grâce au terrain plus souple et aussi marcher en montée (tu la vois la partisane du moindre effort ?). 
Enfin, le canicross c’est vraiment pas ma spécialité dans le sens où il faut être rapide et je ne le suis pas. Mais c’est un moyen de passer un super moment avec mes toutous, tout en faisant du sport. 

Quelle bouille ce clebs quand même

C’est quoi tes sorties préférées ? Avec Ziggy dans ta chartreuse ou les grandes VMA au Bourget avec l’équipe ? (oh la question à la con)
Ahahah, si je réponds pas séances VMA, je vais me faire virer du club ? En vrai, je préfère le fartleck ou les séances de seuil avec le club (même si c’est pas dans la question). Ce sont des séances hyper sympa où tout le monde donne le max et encourage les autres. C’est un vrai plus quand on est dans le mal. Et c’est pour ça que j’aime autant notre club (attention, instant déclaration). Chacun a toujours un mot sympa pour les autres. Malgré les différences de niveau, on n’est jamais seuls et ceux qui ne font pas les séances en profitent pour « lièvrer » les autres. Un vrai esprit d’équipe malgré le fait qu’on fasse un sport individuel.
Je te cache pas que j’apprécie de courir en chartreuse avec Ziggy car c’est magnifique, mais je préfère courir en groupe ! 
On aurait bien aimé que tu viennes à Vénissieux courir le 10km ou le Semi (avec une petite quinzaine d’autres membres du club), mais je ne te sens pas encore motivée à te tester face au chrono. C’est quoi et quand les prochains objectifs ? 
Je ne me sens pas encore prête cette année pour faire péter les chronos sur 10 km et semi ! Par contre, je serai là pour encourager les autres !
J’envisage un marathon en avril 2022 (Zurich ou Annecy). Avant ça, je fais la saintélyon en relais avec des copines et je continue de participer à des petits trails à droite et à gauche. Et puis l’hiver approche, donc on va chausser les skis de fond ! 

On a que des photos de Ziggy parce que Momo est mal référencée sur Google

Question philosophie de comptoir pour terminer : c’est quoi qui te fait courir ?
Pouvoir manger ce que je veux ! Au-delà de ça, ça me permet aussi de passer du temps avec Steph et mes chiens. Et puis de rencontrer du monde. Enfin, ça maintient en forme ! Ca fait beaucoup de raisons finalement ! 

Ah ben pas si mal référencée finalement !