En attendant 2020, la parole à Mika notre co-vainqueur du marathon 2019 !

Vainqueur de la première édition du Marathon de Chambéry en 2018 avec son ami Johnny Sage, Mikaël, licencié au club Go for it répond ici à nos questions… et se prépare à remettre son titre en jeu !

Mika, depuis combien de temps fais-tu de la course à pieds ?
Je crois que j’ai toujours couru. Étant jeune, j’ai commencé la compétition par le cyclisme, mais je courrais régulièrement pour m’entretenir, notamment l’hiver. Il y a environ 10 ans, par manque de temps, j’ai délaissé mon vélo pour me mettre sérieusement à la course pied. Je m’étais fixé comme défi de courir le marathon d’Annecy. Depuis, le virus ne m’a plus quitté.

L’an dernier tu t’alignais sur la première édition du marathon de Chambéry : pourquoi ?
Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le marathon est devenu ma distance de prédilection. Et puis, étant devenu chambérien d’adoption, et qui plus est licencié au Go for it running, il était impensable de rater la 1ère édition.

Tu t’étais fixé un objectif ?
J’espérais battre mon record personnel (2h42), mais le principal objectif était de me faire plaisir sur des routes que je connais par cœur.
Vu le dénivelé et le vent violent, je n’ai pas pu battre mon record personnel. Mais concernant le plaisir, l’objectif a été atteint bien au-delà de mes espérances. C’était génial de courir à la maison devant mes proches.

Quel est ton meilleur souvenir du marathon de Chambéry ?
Les encouragements de mes proches tout au long du parcours resteront un grand souvenir. Mais le meilleur restera la dernière ligne droite avec Johnny. C’était extraordinaire de franchir la ligne d’arrivée avec lui main dans la main. On se connaît bien, et il était venu pour m’aider à battre mon record personnel.

… ton pire souvenir pendant cette course ?
J’ai beau chercher, je n’en trouve pas. Cette journée était parfaite. Des bénévoles et une organisation au top, un parcours magnifique… Ah si le vent de face dans la montée du Tremblay !

Vas-tu remettre ton titre en jeu en 2020 ?
Bien sûr ! Je ne sais pas si j’aurai la même condition qu’en 2019, mais je serai au départ : manquer un marathon à domicile c’est impensable !

As-tu un schéma de course en tête ?
Je veux me faire plaisir en essayant de battre mon record personnel et, pourquoi pas refaire le même coup avec Johnny !

Merci Mika et bonne prépa !